Notre histoire

 

 

LE CHŒUR LOUISBOURG, unique et professionnel

 

Fondé en 2006, sous la direction de Monique Richard, le Chœur Louisbourg s’est rapidement taillé une place dans le paysage culturel du Nouveau-Brunswick. Le public et le milieu de la musique l’ont rapidement reconnu comme étant l’un des meilleurs chœurs de la province. Dès les débuts, les dirigeants du chœur ont voulu dépasser les frontières du Grand Moncton afin de toucher le plus grand nombre. Il a été en résidence au Festival de musique ancienne de Sackville de 2006 à 2014. Chaque saison, le groupe présente ses concerts aux quatre coins du Nouveau-Brunswick. En mai 2015, le Chœur Louisbourg était invité par le Service d’Action Culturelle et Artistique de l’Université PARIS 8 dans le cadre des Rencontres Chorales 2015 qui mettaient à l’honneur, cette année-là, la musique de l’Acadie. Le chœur y a donné six concerts solos ou avec diverses chorales parisiennes. Le Chœur Louisbourg collabore régulièrement avec Symphonie Nouveau-Brunswick et d’autres groupes dont le Ballet-théâtre atlantique.

 

Si le Chœur Louisbourg a voulu se démarquer en se spécialisant en musique ancienne et en s’accompagnant de musiciens jouant sur instruments d’époque, il se permet à l’occasion des intrusions dans d’autres périodes musicales. Il attache aussi une importance à l’interprétation d’œuvres de compositeurs contemporains. Au cours des dernières années, il a interprété des œuvres de Richard Gibson et commandé des œuvres à des compositeurs émergents tels que Matthew C. Lane et James Forgarty.

 

Dans un souci de diversité, le chœur a invité à quelques reprises des chefs réputés, notamment le regretté Christopher Jackson, Alexander Weimann, Denis Gautheyrie et, plus récemment, Andrew McAnerney.

 

À l’automne 2018, le chœur lançait son premier disque intitulé Chansons d’amour d’Acadie et de France comprenant des chants traditionnels acadiens et des compositions de Jacotin Le Bel (v.1495-v.1556)  sur étiquette ATMA classique