CONSEIL D’ADMINISTRATION

 

Présidente

Me Renée M. Fontaine  

Stewart McKelvey

 

Vice-présidente

Julie Comeau

Maritime porte et fenêtre

 

Trésorier

Jason F. Mallet

Nortec Holding

 

Secrétaire

Natacha Dugas

3+ Corporation

 

 

Administrateurs

 

Mélanie Roy

CCNB

 

André Vincent  

Assomption Vie

 

Carol O’Reilly

Chambre de Commerce du Grand Moncton

 

MONIQUE RICHARD, DIRECTRICE ARTISTIQUE

 

Monique Richard est professeure adjointe et directrice du Département de musique à l’Université de Moncton.  Elle est responsable des didactiques en éducation musicale, des ensembles vocaux et des cours de direction. En plus de diriger le Chœur du Département de musique et l’orchestre de l’atelier d’opéra, elle assure la direction artistique et musicale du Chœur Louisbourg depuis ses débuts. Elle collabore aussi avec Symphonie Nouveau-Brunswick à la préparation des œuvres pour chœur et orchestre; elle a dirigé le Chœur de la Mission St-Charles dans le cadre du Festival international de musique baroque de Lamèque en juillet 2013.

 

Monique Richard détient un baccalauréat en interprétation musicale et pédagogie au piano (1985), ainsi qu’un baccalauréat en éducation musicale (1986) de l’Université de Moncton. En 1994, elle complète une maîtrise en direction chorale à l’Université de l’Illinois. En 2012, elle obtient son doctorat en éducation de l’Université de Moncton. Monique Richard s’intéresse à la question du rôle de passeur culturel du personnel enseignant en milieu francophone minoritaire.

 

Depuis plusieurs années, Monique Richard donne des ateliers de chant choral au Québec, au N.-B., ainsi qu’en France. Elle a été juge à plusieurs festivals de musique. Monique Richard a été agente pédagogique responsable des arts et de la musique au district 01 dans la région de Moncton pendant 17 ans.

 

 

RÉJEAN POIRIER, DIRECTEUR ADMINISTRATIF

 

Réjean Poirier fait ses études en Lettres et en Théâtre à l'Université de Moncton. À la fin de ses études, il travaille en relations publiques à l’Université de Moncton (1968-1971) puis au Canadien National (1971-1974). Impliqué dans beaucoup d’aventures artistiques, en 1974, il quitte son emploi au Canadien National pour fonder une maison de production, Les Productions de l’Étoile, et le Théâtre populaire d’Acadie, où il est directeur artistique pendant dix ans (1975-1985).

 

Réjean Poirier s’engage aussi dans divers organismes au provincial et au national. Il est membre fondateur et membre du conseil d’administration du Conseil provincial des Sociétés culturelles du Nouveau-Brunswick, membre du conseil d’administration de la Fédération Culturelle Canadienne Française, membre fondateur et secrétaire (pendant quatre ans) de l’Association des théâtres francophones du Canada.

 

De 1985 à 1993, il dirige les destinées du Théâtre La Seizième de Vancouver. Puis, de 1993 à 1995, il travaille à la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique à titre de consultant dans le développement de la politique culturelle pour la communauté francophone.

 

Au cours des années, il est souvent invité à donner des ateliers ou à travailler comme consultant pour le compte du Conseil des Arts du Canada, pour la Fédération Culturelle Canadienne Française, pour les gouvernements du Manitoba et de l'Alberta, pour le Conseil des Arts de l'Ontario et le British Columbia Touring Council. Il a aussi été membre du jury de théâtre au Conseil des Arts du Canada. Il représente les Jeunesses Musicales du Canada en Atlantique depuis 2006.

 

En plus de son intérêt pour la direction artistique et la mise en scène, il a développé  une grande passion pour la gestion des entreprises culturelles. De retour au Nouveau-Brunswick, en 1995, il fonde sa propre entreprise qui offre des services en gestion de projets. C’est à ce titre qu’il travaille pendant sept ans au Festival international de musique baroque de Lamèque. En 2004-2005, il est embauché au Service des Loisirs communautaires de la ville de Dieppe avec mission de développer, en consultation avec la communauté, le concept de ce qui est devenu le Centre des arts et de la culture.

 

En 2004, à l’occasion du 400e anniversaire de l’Acadie, il produit un grand spectacle baroque mettant en vedette des musiciens, chanteurs et danseurs du Canada et de France. Ce spectacle est présenté au Festival Montréal Baroque et au Monument Lefebvre à Memramcook. De ce projet émerge le Festival de musique ancienne qui se tient à Sackville depuis dix ans. Réjean Poirier soutient passionnément le Chœur Louisbourg. Et plus récemment il s’est investi dans une nouvelle aventure en créant, avec le pianiste Carl Philippe Gionet, Musique Saint-Joachim, un organisme dédié à la diffusion de la musique classique, du blues et du jazz.